20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Publié le par FDT

Entre Cobá et Valladolid, nous voyons de nombreux cenotes, des puits naturels de diamètre variable, alimentés par les nombreux ríos souterrains de la région, et aux superbes stalactites.

Au petit matin, Louis tombe encore une dent...Il va finir par ruiner la petite souris d'Amérique ! Avant Mérida, nous faisons halte à Izamal, charmant village colonial construit sur les ruines d'une cité maya dont il reste une très imposante pyramide datant des années 400-600 ap.J.C... 200 mètres de long, 180 de large et 34 mètres de haut...Elle offre une vue dominante sur la ville et le couvent, bâti sur les ruines d'un ancien temple.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Toutes les maisons sont peintes en jaune et blanc à l'image du couvent franciscain de 1560. Ce couvent, construit sur les restes d'un temple maya, offre un gigantesque atrium de 7800 m2 entouré de 75 arcades. Le couvent est toujours habité par des moines franciscains. L'église abrite la Vierge d'Izamal, patronne du Yucatán.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

En contrebas, le zócalo, nom donné à la place centrale des villes et villages mexicains, respire la sérénité...Une vraie ambiance mexicaine de milieu d'après-midi...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

D'Izamal à Tixkokob … Nous profitons de notre passage à Tixkokob pour acheter de beaux hamacs colorés en fils de nylon, fabriqués sur place par les femmes dans la cour de leur maison. Au Mexique, le piéton est roi, ce qui change par rapport aux pays précédents, et vous risquez une importante amende en cas de non-respect de cette règle...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous voilà enfin à Mérida où nous retrouvons avec beaucoup de joie Mamie et Papi, qui arrivent enfin, stressés par les retards à répétition de leurs vols...mais heureux de leur vol avec « Su alteza A380 » comme le nomme notre compagnie nationale sur ses affiches publicitaires au Mexique !!!

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous dormons dans le village de Poxilá, avec ses beaux édifices colorés. Comme en Colombie, nous retrouvons au Mexique de charmants villages très colorées.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Au matin, Mamie et Papi ouvrent leur valises, chargées de cadeaux du « Papa Noël de France »!!! Quel bonheur pour les grands et les petits... Jouets, livres, « cochonailles », friandises... Et un immense merci à tous !!!

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

A côté du camping-car,les femmes de la communauté ouvrent « el Molino » et commencent à préparer la pâte de la tortilla. Une fois cuites, les tortillas sont vendues aux habitants de la communauté. Elles nous expliquent qu'elles sont 3 femmes à y travailler une semaine (7 jours sur 7), bénévolement bien sûr, puis 3 autres femmes la semaine suivante et ainsi de suite. Les tortillas sont vendues 15 pesos le kilo, et les bénéfices financent des investissements pour la communauté. Nous dégustons ces délicieuses tortilles tout juste cuites, qu'elles nous proposent avec du piment mouliné.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

En fin d'après-midi, nous arrivons sur le site d' Uxmal, où nous pouvons stationner la nuit. Après avoir assisté en soirée au spectacle son et lumières, nous visitons le site à l'ouverture à 8 heures.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Le site d'Uxmal était occupé bien avant notre ère mais ne se constitua en centre urbain qu'à partir de l'an 200 pour devenir ensuite une ville dynamique dans le commerce, notamment avec l'obsidienne et le basalte. Uxmal fut un important centre politique entre les VIIe et Xe siècle ap.J.C. Son architecture est caractéristique du style Puuc avec des frises finement sculptées en haut des édifices. Chac, le dieu de la pluie, est omniprésent. N'ayant pas de rivières, ni de sources, ni de puits, les mayas avaient modelé les terrains pour récupérer l'eau de pluie dans des citernes, les « chultunes ». Pour des raisons comme souvent inconnues, la cité déclina vers 1200, les habitants émigrèrent vers d'autres centres. Uxmal se réduisit à un centre cérémoniel de moins en moins fréquenté, avant de finir enfoui sous la végétation. La visite commence par l'impressionnante pyramide du Devin, haute de 35 mètres, avec sa forme ovoïdale unique au Mexique. Sur les 4 parties superposées, se mélangent les styles de toutes les périodes de construction. Petit jeu … si on frappe dans ses mains devant la pyramide, l'écho renvoie un écho proche de celui d'un cri d'oiseau. Surprenant !

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Sur l'arrière, le Carré des Oiseaux offre de jolies sculptures d'aras.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Le quadrilatère des Nonnes, baptisé ainsi par les conquistadores parce qu'il ressemblait à un cloître, est un bel édifice certainement utilisé par les prêtres et les nobles pour les cérémonies religieuses, orné de masques du dieu Chac, de serpents entrelacés, de motifs géométriques...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Le Palais du Gouverneur, avec ses 100 mètres de long, est un bel exemple de l'architecture maya, plus précisément de l'art Puuc.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

La Grande Pyramide, 32 mètres de haut, offre une belle vue d'ensemble sur le site.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

On trouve sur le site diverses sculptures : des tortues, des têtes de mort et une collection surprenante de phallus, symbole de fertilité et de fécondité...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Le Jeu de Pelota, de petite dimension ici, représentait la course du soleil dans le ciel. Les anneaux (c'est le 1er site où nous les voyons) étaient disposés au levant et au ponant et la plate-forme terrestre symbolisait la séparation entre le monde supérieur (le ciel) et l'infra-monde (les enfers). On pratiquait le jeu lors de conflits politiques ou problèmes agricoles.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Au final, 4 heures de balades dans ce splendide site, le plus préservé que nous ayons vu.

Après une nuit dans le village de Tikinmul, nous visitons Campeche au bord du Golfe du Mexique, seule ville fortifiée du Mexique. Elle fut fondée en 1540 par les espagnols et devint le seul port du Yucatán d'où partaient le chicle, les bois précieux, les bois de teinture (le « palo de tinte » utilisé pour teinter les étoffes en Europe) ainsi que l'or et l'argent. Elle attira rapidement la convoitise des pirates et corsaires et fut l'objet de nombreux pillages d'où la construction des remparts en 1684.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

La vieille ville, à l'intérieur des remparts, présente de belles maisons coloniales très colorées.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Dans les années 50, la municipalité remblaya pour agrandir la ville du côté de la mer, devant les remparts de la vieille ville.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Le zócalo, la place centrale, est dominé par la cathédrale baroque Santa Isabel.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Après un agréable déjeuner dans un des nombreux restaurant de bord de mer au nord de la ville, nous partons vers Villahermosa.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous longeons le Golfe du Mexique, une côte rocailleuse et sans plage, surtout connue pour ses forages pétroliers. Ciudad de Carmen concentre les raffineries et les terminaux pétroliers.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous passons la nuit dans le petit village d'Atasta puis poursuivons dans une vaste zone de marécages et d'élevage bovin.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

A l'entrée dans l'état de Tabasco, nous échappons de justesse à une inspection sanitaire, les agents étant trop occupés à inspecter une camionnette de Sodexho ! S'ensuit une grande région de production de bananes avant de commencer la montée dans les montagnes du Chiapas.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Une nuit dans le village de Tapilula, puis nous poursuivons vers San Cristóbal de las Casas. Les kilomètres s'enchaînent sur ces routes interminables de montagnes... cela faisait bien longtemps que nous n'avions pas roulé autant chaque jour. C'est l'inconvénient du Mexique qui s'étire tout en longueur... Sur les coteaux du Chiapas, nous découvrons les cultures des granadillas, le fruit d'une espèce de passiflore, dont nous nous régalons depuis la Colombie.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Et nous arrivons enfin à San Cristóbal de las Casas à 2520 mètres d'altitude... La plus vieille cité du Chiapas, fondée par les espagnols en 1528, a un petit air d'Antigua (Guatemala) mais en beaucoup plus touristique, avec ses constructions basses colorées, ses nombreuses églises, ses rues rectilignes et sa belle lumière.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Sa cathédrale baroque du XVIe arbore des tons ocres.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Sur le zócalo, le bel édifice du Palacio Municipal est en travaux...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous déjeunons dans une « taqueria » où nous dégustons de bon tacos : ce sont de petites tortillas garnies de poulet, de bœuf, de « chorizo » ou de cervelle... Nous rencontrons un couple de français éprouvé par leur route entre Palenque et San Cristóbal de las Casas. Ils ont dû franchir 7 barrages de communautés indigènes sur ce secteur. Les barbelés au sol obligent les véhicules à stopper et un droit de passage de quelques pesos est demandé. Quant aux enfants, ils tendent une corde après chaque « tope », dos d'âne, pour arrêter les véhicules et demandent aussi leur dû sous forme de nourriture, boissons... Ils n'ont pas ressenti d'animosité à leur égard mais avouent que ce fut tout de même stressant. Ces barrages ne sont pas permanents mais uniquement lors de périodes de tension entre les communautés indigènes et l'état, ce qui est le cas en ce moment. L'office de tourisme de Palenque, que nous avions interrogé lors de notre arrivée au Mexique, nous avait indiqué ces tensions actuelles sur cette axe routier.

A San Cristóbal, nous visitons le Musée de l'Ambre situé dans l'ancien couvent de la Merced du XVIIIe siècle. Il existe des gisements d'ambre dans le monde entier, les plus importants sont ceux de la Baltique suivis de la République Dominicaine puis du Chiapas. L'ambre est une résine fossilisée qui peut provenir soit de conifères, soit de légumineuses. L'ambre du Chiapas provient d'une légumineuse, le « guapinol ». Les gouttes fraîches de résine qui en suintent, tombent au sol attrapant parfois au passage des insectes, feuilles ou débris végétaux. L'ambre s'est fossilisée depuis plusieurs millions d'année et la plus ancienne travaillée par l'homme date de 30000 ans. Au Chiapas, les mineurs creusent des galeries souterraines à la recherche de morceaux d'ambre incrustés dans la roche. Ici depuis toujours, l'ambre a été associée à des pouvoirs magiques, curatifs et médicinaux. On l'utilisait comme amulette dans les rites funéraires. L'ambre du Chiapas présente plusieurs couleurs : vert, jaune, rouge bleu, rose, blanc, brun et orange. L'ambre rouge et l'ambre vert ne se trouvent que dans cette région. Au Chiapas, on utilise couramment des bracelets d'ambre pour protéger les bébés du mauvais œil. C'est une résine facile à travailler, on y taille des pendentifs, des anneaux, des colliers et mes sculptures. L'ambre ne flotte pas, astuce pour le différencier du plastique.

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

A San Juan Chamula, ville au nord de San Cristóbal de las Casas, les habitants sont vêtus de tenues traditionnelles, tuniques de laine blanche ou noire pour les hommes, jupes en laine noire et blouses blanches pour les femmes. La visite de son église s'impose... De l'extérieur, c'est une église catholique traditionnelle mais, à l'intérieur, changement de décor...et photos interdites. L'église a été vidée de ses bancs, toutes les statues des saints catholiques sont alignées le long des murs, les anciennes cloches sont à présent à terre et des aiguilles de pin jonchent le sol ! Les indigènes de l'ethnie Tzotzil pratiquent ici leur propre religion mais en associant saints, statues et symboles catholiques. Ici le chamanisme est très fort et ce sont les esprits qu'on vient consulter en premier en cas de maladie ou de problème. Les désenvoûtements se font à l'aide d'un coq ou d'une poule. Nous voyons les personnes entrer avec une volaille vivante sous les bras. Lorsque l'animal a absorbé tous les maux, ils le tuent dans l'église, puis ressortent avec la volaille morte pour l'enterrer. Le Christ a été remplacé par San Juan, portant dans ses bras un mouton, l'animal sacré des Tzotziles. A l'intérieur de l'église, les dévots allument des bougies, les font brûler, communiquent avec leur dieu en lui offrant de l'eau de vie de canne à sucre ou, de plus en plus souvent, du coca-cola...

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Et l'omniprésent PRI...un parti dont furent issus tous les présidents de 1928 à 2000 !

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez

Nous visitons le lendemain le Zoomat de Tuxtla Gutierrez, un parc zoologique à l'intérieur d'une réserve naturelle protégée de plus de cent hectares où une grande partie des animaux, tous représentatifs de la faune du Chiapas, évoluent en semi-captivité, d'autre en totale liberté comme les singes hurleurs, les pavos, les faisans, ….. Ce parc est réputé dans toute l'Amérique latine pour la reproduction en captivité de certaines espèces (tapirs, quetzals, tortuga blanda, nauyaca verde...) et pour la longévité de vie en captivité de certains animaux (águilas arpías, jaguar, cocodrilo de río...).

Nous pouvons enfin admirer les splendides quetzales, parents et enfants, puisque ce parc est le seul au monde à être parvenu à la reproduction de quetzales en captivité.

Hocofaisán
HocofaisánHocofaisán

Hocofaisán

Mapache et singe arignée
Mapache et singe arignée

Mapache et singe arignée

Quetzal

Quetzal

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
Pour Fred, coral y falso coral !!!
Pour Fred, coral y falso coral !!!

Pour Fred, coral y falso coral !!!

Crocodile de río et iguane
Crocodile de río et iguane

Crocodile de río et iguane

Aguila de penaco et zopilote rey
Aguila de penaco et zopilote rey

Aguila de penaco et zopilote rey

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
Brazo fuerte
Brazo fuerte

Brazo fuerte

Tigrillo

Tigrillo

20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
20/01/16 : d'Izamal à Tuxtla Gutierrez
Pecari et grisón
Pecari et grisón

Pecari et grisón

Jaguar negro "panthera onca"

Jaguar negro "panthera onca"

Publié dans Carnet de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article