06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Publié le par FDT

Nous revoilà pour la 5ème et dernière fois au Chili…

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Le Salar Aguas Calientes

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nos premières vicunas (vigognes), cousines des lamas et guanacos …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Les paysages défilent, splendides …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Il faut dire que nous avons pleinement le temps de les admirer car nous franchissons un col à 4880 mètres en 1ère à 18 km/heure … Le camping-car peine !!!

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

S’ensuit une vertigineuse descente vers San Pedro de Atacama, 35 km pour passer de 4400 m à 2500 m …

A mi-descente, les freins sentent le brûlé …

Les nombreuses pistes d’urgences ne nous rassurent pas pour autant …

Nous improvisons un déjeuner sur place pour laisser les freins refroidir.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Voici la route vue d’en bas.

Ne vous méprenez pas, les 2 pistes sur la gauche, c’est le tracé du Paris-Dakar !

Nous, on a descendu la route goudronnée à gauche.

Depuis Salta en Argentine, nous suivons le tracé du Dakar 2015 : Salta/Jujuy/Paso de Jama/san Pedro de Atacama/Calama/Uyuni …

Nous découvrons San Pedro de Atacama à 2440 m d’altitude, charmant village hyper touristique, situé dans le désert d’Atacama.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous partons à la découverte du Salar d’Atacama, plus grand salar du Chili mais quasiment sans eau à cette période …

Ce serait également le plus grand gisement de lithium de la planète.

Un environnement 100% … minéral (comme dirait Francis …).

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Parfois, une tâche verte, un village « oasis »

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Le site du Chajnantor à 5000 mètres, observatoire radio-astronomique le plus grand du monde

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

En cherchant un bivouac pour la nuit, nous nous ensablons … Difficile de faire autre chose dans cet environnement.

Après une heure d’essais infructueux, nous abandonnons. Le site est superbe …

Le lendemain, nous parvenons enfin à en sortir à force de cailloux de toute taille, branchages, planches…

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

A 2500 mètres, la température avoisine les 40° l’après-midi …

Heureusement, nous découvrons par hasard (en cherchant de l’eau pour les réservoirs du camping-car) des piscines naturelles dans un canyon après le village de Guatin, à une vingtaine de km de San Pedro.

Cette zone est connue pour ses sources d’eau chaude, des thermes se trouvent à proximité.

L’eau est à 30° environ à 3250 mètres … Nous y reviendrons également une 2ème après-midi.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Sur la route des geysers del Tatio, nous admirons dans une laguna les très élégants flamencos andinos, flamands roses andins aux plumes écarlates, aux pattes jaunes et au bec jaune et noir.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Machuca, un village indigène

Au bord de la route, une apacheta, offrande à la Pachamama, la terre mère.

Le drapeau multicolore est celui des peuples indigènes.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

A la nuit, nous parvenons aux geysers del Tatio, 100 km au nord de San Pedro.

Nous sommes sur des hauts plateaux à 4300 mètres.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Courageusement (!!!), nous nous levons à 6H30 le lendemain matin pour observer l’activité des geysers.

C’est effectivement à l’aube, quand l’amplitude thermique entre la température de l’eau des geysers (très élevée) et la température de l’air extérieur (encore froid) est élevée que les geysers sont les plus impressionnants.

En été, les geysers atteignent difficilement 2 mètres alors qu’ils peuvent en atteindre 10

en hiver quand la température matinale avoisine les -20 ° !

Les fumeroles et jets d’eau pouvant atteindre 85°émergent à la surface au travers de fissures de la croûte terrestre

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

C’est également à l’aube que des dizaines de bus d’excursion venant de San Pedro de Atacama investissent le site … Impressionnante déferlante humaine qui repartira aussi vite qu’elle est arrivée … A 9H30, le site est de nouveau désert !

Et nous profitons sereinement des derniers geysers en activité, en compagnie d’une vigogne… Le jour permet d’admirer les couleurs du sol, chargés de minéraux.

Le site fait près de 10 km2.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Après le départ des touristes, nous profitons jusqu’en fin d’après-midi des piscines naturelles au bord des geysers.

Mais là, danger, l’eau est brûlante du côté de la sortie de la source chaude !

C’est un bain chaud fortement minéralisée à près de 40°…

Relaxation garantie à 4300 mètres !

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Del Tatio, nous rejoignons la ville de Calama.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous traversons le premier champ éolien depuis le début de notre voyage.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous constatons que dans les régions traversées depuis 6 mois, aussi bien à fort vent qu’à fort ensoleillement, l’éolien et le photovoltaïque ne sont pas développés.

Pourtant, dans de nombreuses régions, les villes ont leur propre usine électrique fonctionnant avec du fioul ou du gaz.

A l’entrée de Calama, le décor est posé : « Bienvenido a Calama, Tierra de Sol y Cobre ».

Effectivement, Calama est la capitale minière du Chili. Le Chili est le 1er producteur mondial de cuivre.

Nous sommes là pour visiter Chuquicamata, la plus grand mine de cuivre à ciel ouvert du monde.

La visite débute au siège de Codelco (Corporacion nacional Del Cobre de Chile), l’hyper puissante société nationale de cuivre.

Après avoir revêtu la tenue adéquate, nous rejoignons en bus le site minier de Chuquicamata.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Notre visite débute par le campement des mineurs et de leurs familles, abandonné en 2008 officiellement pour des raisons de pollution. Officieusement, sous le campement, se trouverait un gisement de cuivre…

En 2008, 25000 personnes furent transférées vers la ville de Calama.

Aujourd’hui, Chuquicamata est un village « fantôme » avec ses églises, universités, écoles, supermarchés, cafés, pars et jeux d’enfants …

Le site classé aujourd’hui « zona typica » est resté en l’état, on a l’impression que les familles viennent de le quitter …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous poursuivons par l’historique de la mine et les procédés d’extraction et d’industrialisation du cuivre.

Le site de Chuquicamata qui date de 1915 fut tout d’abord exploité par une société américaine, puis nationalisé en 1971.

Codelco, la société nationale chilienne de cuivre, produit 10% du cuivre mondial et 31% de la production nationale avec 1792000 tonnes de cuivre.

La mine de Chuquicamata produit 339000 tonnes par an.

14000 personnes travaillent sur le site.

Après broyage des minerais (contenant 1% de cuivre…), cette poudre est alors mise dans un bain d’eau et de produits chimiques. On récupère alors à la surface la poudre de cuivre, qui contient environ 30% de cuivre, poudre qui est ensuite chauffée et fondue en plaques de 700 kg.

A partir de ces plaques, c’est ensuite par un procédé d’électrolyse qu’on parvient à obtenir une pureté de cuivre de l’ordre de 99.99%.

Nous arrivons sur la zone d’extraction : c’est un trou de 5 km sur 3 km et 1 km de profondeur.

2 dynamitages sont réalisés par jour, puis c’est la valse des camions d’extraction : des monstres dont les roues mesurent 4 mètres de haut (la taille d’un bus…) et la benne peut transporter de 350 à 400 tonnes de minerais. A raison d’1% de cuivre dans le minerai, chaque camion transporte 3.5 tonnes de cuivre (le poids de notre camping-car quand il n’est pas en surcharge…).

Tout le gros matériel est japonais et allemand. 82 camions d’extraction (valeur unitaire 40 millions de dollars) tournent nuit et jour.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Face à ces monstres, les « petites » voitures doivent revêtir en hauteur un drapeau rouge et une lumière …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Une visite au cœur de la mine dont on se souviendra.

Retour à San Pedro de Atacama.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Une halte au bord de la Valle de la Luna, formée de cratères.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous poursuivons par la Valle de la Muerte, au cœur de la Cordilera de la Sal.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

L’accès par un canyon sur 3 km mène à de superbes dunes de sables.

Mais des éboulements de terrain ont rendu l’accès difficile au canyon pour un camping-car.

Les enfants, motivés, décident de parcourir ces 3 km à vélo sous 40° pendant que Manu étudie la possibilité de franchir l’entrée du canyon…

Nous partons donc à 5 dans le canyon, une planche en bois sur le porte-bagage de Gabriel, bien décidé à faire du sandboard sur les dunes.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Mais les derniers mètres dans le sable et les cailloux ajoutés à la chaleur sont particulièrement difficiles …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Ce qui ne les décourage pas à arpenter les dunes …

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Manu parvient finalement à rentrer dans le canyon avec le camping-car et nous bivouaquons 2 jours dans ce cadre de rêve.

Ayant gardé un excellent souvenir de notre soirée d’observation astronomique à l’observatoire El Leoncito en Argentine, nous décidons d’approfondir cette expérience.

Alain Maury, astronome français, ex-chercheur au CNRS, s’est installé en 2002 au Chili pour créer une entreprise touristique tournée sur l’observation astronomique.

Chaque soir, il reçoit un groupe de 24 personnes maximum par séance autour d’une dizaine de télescopes. La séance de 2h30 débute par une observation et explication du ciel, suivie d’observations aux télescopes puis termine par une séquence questions/réponses.

Cette soirée en français fascine les enfants autant par les explications particulièrement vivantes et percutantes d’Alain Maury que par les observations au télescope : la Lune, Jupiter, des nébuleuses…

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Nous terminons cette semaine dans le désert d’Atacama par une séance « mécanique ». Les derniers jours, le camping-car chauffait au-delà des 3500 mètres, par des températures, rappelons-le, de près de 40° tout de même…

Manu décide donc de changer le filtre à air et filtre à gasoil avant de rejoindre la Bolivie.

Nous garderons un excellent souvenir du Chili notamment de son grand sud et sa carretera austral. Nous avons été particulièrement surpris par l’organisation de ce pays, les nombreux investissements de l’Etat dans les équipements collectifs et le niveau de vie croissant de ses habitants.

Le Chili avance vite. « Chile crece … » …

Le lendemain matin, le 13/03, nous passons au bureau de l’émigration et des douanes de San Pedro de Atacama pour effectuer les formalités de sortie du Chili.

Nous partons de San Pedro de Atacama le matin à la «fraîche».

Les filtres à carburant et à air changés, le moteur continue tout de même de chauffer.

A priori, le radiateur de ce véhicule n’est pas dimensionné pour rouler à plus de 3000 m et en plus chargé à près de 5 tonnes. Le chauffage à puissance max nous permet de résorber l’excédent de calories que le radiateur n’est pas capable d’absorber.

Nous décidons de débuter notre périple en Bolivie par un endroit qui nous fait rêver, le Sud-Lipez …

Par contre, l’inconnu réside dans l’état de la piste dans cette zone. On tente quand même.

Nous entrons en Bolivie par le Paso Portezuelo del Cajon à 4500 mètres.

06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon
06/03/15 : San Pedro de Atacama – Calama- Paso de Cajon

Publié dans Carnet de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sidonie 21/03/2015 09:58

coucou les baroudeurs !merci pour ces magnifiques photos

et ça fait vraiment chaud au coeur de vous voir tous très en forme
grosses bises