06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Publié le par FDT

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Nous continuons à longer le Lago Buenos Aires qui s’appelle Lago General Carrera côté chilien, c’est le plus vaste du Chili.

Nous atteignons la petite ville de Chile Chico.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Nous en profitons pour effectuer des achats de chaussures de marche (enfin !), lampe à leds rechargeable sur batterie et dynamo ...

Apolline s’offre une calculatrice « rien qu’à elle » pour effectuer toutes les opérations de conversion de monnaie (pesos argentinos/euros, pesos chilenos/euros, dollars/euros …) dont elle raffole …

On trouve beaucoup de produits importés au Chili à des prix corrects alors qu’en Argentine, les taxes à l’importation de l’ordre de 40% les rendent prohibitifs …

Maintenant nous voilà repartis sur le ripio … à 20 km/h.

Le régulateur de vitesse ne veut même pas fonctionner à cette vitesse …

Nous longeons la berge sud du Lago General Carrera pour rejoindre à l’ouest la Carretera Austral (ou Ruta 7), prolongement sud de la Panaméricaine (ou Ruta 5), qui traverse le Chili du nord au sud.

Nous traversons de pittoresques paysages au bord des eaux tantôt turquoise, tantôt bleu profond du Lago General Carrera, eaux issues du Glaciar Exploradores.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Et c’est une série de bivouacs sauvages au bord du lac, toujours face au vent pour éviter de tanguer toute la nuit …

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Nous apercevons la mine Cerro Bayo à la Laguna Verde à 15 kms de Chile Chico où sont extraits depuis une trentaine d’années de l’or et de l’argent.

Au détour d’un chemin, un aérodrome …

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Un rouleau-compresseur tente d’améliorer le ripio en tassant les cailloux … Suit un genre de niveleuse qui aplanit la route. Ils profitent de l’été pour « entretenir les routes ».

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Romain, tu aurais du sacré boulot à faire par ici !!!

Une petite collection de panneaux chiliens …

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

La préoccupation sanitaire est omniprésente

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Les journées se suivent et se ressemblent depuis quelques jours : école++ le matin, 3 heures de route l’après-midi (un petit 60 km …), puis recherche d’un bivouac pour profiter de cette superbe nature jusqu’à tard le soir.

Côté alimentation, beaucoup de changement …

Depuis notre entrée au Chili, nous ne trouvons plus de fruits et légumes frais.

Un commerçant nous explique que les trajets en camion sont trop longs pour que les fruits et légumes arrivent en bon état. Nous ne trouvons que pommes de terre, oignons et pommes en piteux état …

Nous avions remarqué que le ripio générait également beaucoup de secousses qui abimaient énormément nos fruits et légumes.

Idem pour la viande : les délais d’approvisionnement sont tellement longs qu’elle est vendue uniquement sous forme congelée.

Heureusement, Dame nature nous gratifiera de quelques uns de ses trésors : de succulentes fraises sauvages … patiemment cueillies.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Bon, nous sommes encore loin de nos 5 fruits et légumes par jour …

Au sud-ouest du Lago General Carrera, juste après Puerto Gadal, nous rejoignons la Carretera Austral qui a débuté 200 km plus au sud et qui monte au nord jusqu’à Puerto Montt.

Nous avions espéré (rêvé peut-être ???) une « bitumisation » de la route …

Que nenni ! Ripio tu es, ripio tu resteras …

La consommation monte en flèche sur le ripio : près de 17 l/100 contre 12 à 13 l habituellement.

Heureusement, nous trouvons notre fidèle ami « Copec » même dans les endroits les plus reculés : c’est la station-service de l’ENAP, la société nationale chilienne du pétrole.

Nous partageons régulièrement notre route avec des moutons, vaches…

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Au niveau de Puerto Rio Tranquilo, nous faisons escale aux grottes de marbre, « Las Catedrales y Capilla de Marmol ».

Ce sont des falaises de marbre rongées par l’érosion et polies par l’eau. Elles forment des grottes, des arches, un îlot en forme de champignon, au milieu des eaux turquoise du Lago General Carrera.

Une superbe promenade en bateau au cœur des grottes.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique
06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Nous reprenons la route vers le nord. Plus que 191 km jusqu’à Coyhaique. A partir de là, la Carretera Austral devrait être bitumée … sur quelques kilomètres.

Nous avons quitté le Lago general Carrera, c’est désormais un paysage de montagne et de rio.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Passage par « El bosque muerto » où les grandes crues du rio ont eu raison de la forêt.

06/01/15 : de Chile Chico à Coyhaique

Nous arrivons enfin à Coyhaique, ville de 50 000 kms, la plus importante du sud Chili.

L’état chilien a installé un accès wifi gratuit dans de nombreux villages et villes.

Ces accès internet de très bonne qualité (comme nous n’en avons jamais eu précédemment…), nous permettent de renvoyer les évaluations de l’école++, mettre à jour le blog et « skyper »…

Publié dans Carnet de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article